De Litteris

2-10-2011

Le baiser de la mouche

Chris Simon - Editions Kirographaires

Sept nouvelles, sept glissades vers des percées d’irréel venant perturber nos modernités. Que le personnage y perde sa langue, que des safous magiques fassent éclore des lignes de bus, qu’une odeur vous poursuive jusqu’à vous laisser exsangue ou que la narratrice se laisse flotter aux confins de sa propre conscience, la visée est la même : tenter de saisir des moments de flottement, de bascule, instants précieux où le quotidien, l’humain vont à la rencontre de leurs possibles.

Chris Simon s’inscrit en cela dans la lignée d’un certain fantastique à l’anglo-saxonne ou d’auteurs français tels que Mélanie Fazi, pour qui les percées de surnaturel ne sont pas des épreuves de force, d’horreur, mais des bains révélateurs émotionnels. Il s’agit ici, quel que soit le moyen (rencontre impromptue avec un gnome qui aide le narrateur à s’adapter à la jungle urbaine autant qu’à celle de ses sentiments, amour fou d’une mouche dont la seule présence est encouragement, (re)mâcher le monde en duo…), quelle que soit la culture (qui hésite ici entre Europe et Etats-Unis et se fige souvent à New-York, ville synthèse), d’accepter l’Autre, le différent, autant que Soi, l’in- différent. De lier, comme le fantastique sait si bien le faire, Eros et Thanatos, en faisant la part belle au premier.

Chris Simon donne un certain rythme à ses textes, qui rend sensible la pudeur de ses personnages, leurs déliés comme leurs délitements. Si l’on pourrait reprocher à son écriture d’être parfois presque trop soignée, voire lissée – je pense notamment au premier texte où l’écriture m’a semblé moins juste car elle m’a paru manquer de ces petites failles nécessaires pour amplifier les sentiments de son personnage -, elle sait se laisser aller, par brèches, à d’intéressantes échappées poétiques, où le récit se brise à plaisir pour laisser surgir l’irréel d’une langue libérée du quotidien, rendue à ses capacités inventives – et, avec elle, celles des personnages, qui n’ont de cesse de se réinventer dans un monde qui, s’il ne peut être sauvé, peut au moins être reformulé.

Un recueil intéressant, tant pour son approche du fantastique que pour ses percées stylistiques, à ranger aux côtés de Mélanie Fazi, Lisa Tuttle ou André François Ruaud.

Vous pouvez le commander ici.

Je remercie l’auteur de m’avoir fait parvenir ce recueil.

Commentez cet article :

7 commentaires

  1. Centrino a écrit le 2-10-2011 à 19 h 43 min :

    Jolie critique !

    P.S. : tu en as de la chance de recevoir des livres directerment des auteurs ;)

  2. Julie Proust Tanguy a écrit le 2-10-2011 à 20 h 49 min :

    Merci !

    PS: c’est une chance que je ne pensais pas goûter… merci facebook pour ces rencontres inopinées (moi qui ne prise guère cet outil, je suis obligée de convenir qu’il me fait faire de bien belles découvertes).

  3. Centrino a écrit le 2-10-2011 à 21 h 01 min :

    Pareil pour moi; ces nouvelles technologies me font peur…; du coup j’ai fait un demi pas, en passant sur Twitter (qui est beacoup plus calme que FB; par contre du coup on y croise moins d’auteurs… sourire).

    Bonne soirée Miss J !

  4. Danielle Lambert a écrit le 3-10-2011 à 16 h 10 min :

    Il est rare qu’une critique transmette autant le plaisir de découvrir et le goût de lire.

  5. Julie Proust Tanguy a écrit le 3-10-2011 à 16 h 17 min :

    A Centrino : le principal intérêt de FB est qu’il te permet de suivre les éditeurs/auteurs que tu apprécies de façon un peu plus “complète” que Twitter… et effectivement de susciter des rencontres !

    A Danielle : merci à vous pour ces mots encourageants !

  6. chris a écrit le 5-10-2011 à 9 h 30 min :

    C’est moi qui te remercie, Julie ! J’ai lu ta critique avec plaisir et intérêt et découvert des auteurs que je ne connaissais pas.

  7. Chris Simon a écrit le 1-2-2013 à 16 h 12 min :

    Je me permets d’ajouter cette information : une version numérique du Baiser de la mouche au prix de 2,99Eur est sortie en octobre 2012.
    Tous les points de ventes ici : http://ebookbychrisimon.webs.com/acheter-mes-livres

Hébergement : Optilian  -  Réalisation : Bwoup.com - Morgan Thomas - Graphiste Illustrateur Morgan Thomas
Mentions légales - Tous droits résérvés Julie Proust Tanguy - De Litteris - 2011-2017