De Litteris

17-3-2013

Le galant de Paris

Frédéric Clément - Editions Editions Albin Michel,

3 avril 1999, Paris, jardin du Luxembourg, fontaine Médicis : un homme s’apprête à combler d’écriture amère un énième carnet pour oublier son amour enfui.

En face de lui, un platane, un cœur blanc peint sur son tronc, porte un petit message, encré sur des feuilles de lierre : une mystérieuse A. le convie à soigner son cœur brisé par un jeu de pistes qui le conduira, au fil des rues, à travers les histoires d’amour parisiennes les plus célèbres. Galanteries, polissonneries et tragédies s’entrelaceront pour lui faire redécouvrir l’amour. Commence alors une déambulation romantique à travers le quartier latin…

Frédéric Clément nous promène dans un Paris de collectionneur : on collecte les cœurs tagués, griffés, peints, susurrés sur les bancs, les murs, les arbres et les ponts. On recueille, avec le narrateur, les précieux indices écrits à même les fleurs de lys, les galets, les étiquettes, les feuilles de tilleul ou de papier d’Arménie, signes amoureux que l’artiste a fabriqués puis disposés au fil de ce beau livre-carnet, ponctué de splendides photographies.

Sous l’encre rouge, les rues égrènent des amants : les statues de Galatée et d’Acis, Auguste Comte et sa Clotilde, Camille Desmoulins et sa Lucile au cœur d’or hantent le Jardin du Luxembourg ; Madame de La Fayette et La Rochefoucauld s’abritent rue Vaugirard ; place Saint-Sulpice, on admire les cœurs pilés de trois princesses ; rue des Canettes, on revit la vie de Bohême d’Henri Murger ; au café Flore, les ombres de Beauvoir et Sartre s’interpellent ; rue Visconti, c’est l’actrice Adrienne Lecouvreur qui s’embrase pour son comte de Saxe ; la rue Jacob recueille les soupirs de Renée Vivien et de Natalie Barney ; rue des Saints-Pères, c’est l’auteur de L’Amour et l’Occident, le bien-aimé Rémy Gourmont, qui s’amourache de Miss Barney ; à Notre-Dame, les fantômes célèbres d’Héloïse et de son Abélard concluent l’« itinéraire élastique » de notre « amoureux transi ».

Le narrateur, au fil de son glanage amoureux à travers les siècles, apprend à observer avec des yeux neufs le Paris de fantasmes et de romances qui s’offre à son regard curieux, entraînant dans son sillage le lecteur, épris de la plume délicate et de l’élégante mise en graphisme proposée par Frédéric Clément. C’est en effet tant un voyage à travers les mots qu’à travers les images que façonne l’artiste : les photographies, tour à tour en noir et blanc ou en couleur, accompagnent la numérotation des pages et font partie intégrante du récit, dont elles sont la ponctuation, le rythme et l’imaginaire décuplé. Ce beau travail plastique accroît le réalisme de la rêverie forgée par Clément.

Paris trouve ainsi en ce livre, guide pour flâner et aimer, une vibrante illustration d’un de ses surnoms : la ville de l’amour.

Aucun commentaire, ajoutez le votre !

Hébergement : Optilian  -  Réalisation : Bwoup.com - Morgan Thomas - Graphiste Illustrateur Morgan Thomas
Mentions légales - Tous droits résérvés Julie Proust Tanguy - De Litteris - 2011-2018