De Litteris

3-3-2013

Zones Sensibles

- Editions Zones Sensibles

Réinventer l’exploration du réel et de l’humain par des essais ne correspondant pas aux clichés que l’on se fait de ce type de publications : voilà la stimulante ligne éditoriale que se sont fixées les éditions Zones Sensibles depuis 2011.

On ne peut que conseiller leur découverte à ceux qui, quoique désireux de s’informer, auraient peur du rayon “documents/essais” de leur librairie : ils ne trouveront pas dans ce dynamique catalogue le langage universitaire ou la sur-spécialisation absconse qu’ils paraissent redouter. Bien au contraire : décloisonnant les réflexions en leur conférant des apparences de thriller, jouant la carte de la pluralité disciplinaire, accompagnant les mutations de l’anthropologie et des méthodes de transmission, les éditions Zones Sensibles ouvrent les portes des sciences humaines aux plus récalcitrants.

Les nouvelles mythologies façonnant l’esprit moderne (écologie, technologie, économie, art, critique, politique, sciences) y sont en effet scrutées par des spécialistes -je n’ose dire d’excellents pédagogues, de peur qu’on ne réduise leurs écrits à une certaine culture scolaire/universitaire dont le simple spectre fait fuir la plupart des lecteurs : et pourtant, il en faut, de la pédagogie, pour rendre accessibles et fluides des sujets comme le trading à haute fréquence ou les mutations de nos représentations – ayant la grâce de transformer leurs réflexions en récits palpitants, en tranche d’humanité vibrante, que tout lecteur – qu’il veuille explorer ou approfondir tel ou tel aspect des sciences humaines- peut facilement s’approprier.

En faisant le choix de redonner au contemporain la profondeur réflexive que nos médias, majoritairement fondés sur une distribution rapide des informations plutôt que sur leur analyse, ne valorisent plus ; en proposant des traductions inédites d’ouvrages essentiels pour appréhender nos modernités ; en refusant l’activisme forcené amoindrissant l’impact de certains éditeurs “engagés” dans les sciences sociales, au profit d’une ligne claire mais plurielle de réflexion ; en réinventant l’accès aux sciences humaines, en les rendant au public sans pour autant baisser en exigence, ces Zones Sensibles redéfinissent les règles d’une certaine modernité éditoriale, pétrie d’hétérogénéité, d’expérimentation, et d’une belle volonté de refaire du livre un mode d’échange. Echanges que l’excellent site de l’éditeur nourrit, par des suggestions de pistes transversales accompagnant chaque lecture.

Ses objets-livres se font le reflet de cette démarche : graphisme dynamique et inventif, papier & impression de qualité, typographie élégante et confortable… Le plaisir de lecture est décuplé par le support, à la beauté ingénieuse.

A vous d’explorer, à présent, ces sillons réflexifs, ces zones si bellement définies par l’éditeur dans son manifeste : ” des lieux autres, des hétérotopies où s’entrecroisent les disciplines et les sujets récalcitrants, les autochtones et les allochtones, des lieux de décloisonnements et de rapprochements, des zones grises car le monde n’est ni noir, ni blanc ; des zones bariolées (à l’image du zinneke) qui contrastent avec l’homogénéité des milieux de ceux qui « pensent » ou qui « gouvernent » (il n’est pire ghettos que ceux-là) ; des zones sensibles qui sont celles de la société – ni de droite, ni de gauche (mais en faveur du livre-échange), minoritaires et indisciplinées.

Note au lecteur désireux de se convaincre des qualités littéraires des œuvres portées par les éditions Zones Sensibles : il peut en lire des critiques sur De Litteris, il lui suffit de cliquer sur l’une des couvertures ornementant cet article!

 

Aucun commentaire, ajoutez le votre !

Hébergement : Optilian  -  Réalisation : Bwoup.com - Morgan Thomas - Graphiste Illustrateur Morgan Thomas
Mentions légales - Tous droits résérvés Julie Proust Tanguy - De Litteris - 2011-2017