De Litteris

30-11-2012

Ecce Homo

Laurent Henrichs - Editions Pré # Carré

Marteler, sangler, épingler, river dans le texte ce « voici l’homme » presque nietzschéen.

Représenter l’homme dans sa modernité grisâtre, perdu dans des « foules sans élan », les « gaz/ des carrefours », « le béton/ poussiéreux », « roulant/ d’improbables mécaniques ».

Balbutier son « accoutrement / labial » qui ne parvient pas à redorer son humanité, bradée qu’elle est aux « nuées sans couleur » des néons,  à la panique de ce monde décérébré, inconstant, « privé d’emblèmes ».

Dire son corps et son esprit crucifiés par le néant, tiraillés, réduits « à l’effigie de rien », mais cherchant à jaillir, malgré tout, à travers le cri & la verdeur du poème.

Vous pouvez commander ce texte-cri et sa reliure de sang-brique ici.

Aucun commentaire, ajoutez le votre !

Hébergement : Optilian  -  Réalisation : Bwoup.com - Morgan Thomas - Graphiste Illustrateur Morgan Thomas
Mentions légales - Tous droits résérvés Julie Proust Tanguy - De Litteris - 2011-2019