De Litteris

22-3-2011

Le coeur cousu

Carole Martinez - Editions Folio

Je découvre après tout le monde ce joli conte d’amour et de mort.

Une fille y conte la destinée de sa mère (Frasquita aux frasques ensorcelantes), depuis la découverte initiatique d’un coffret mystérieux renfermant des fils d’humanité à broder au cours (autour ?) de sa vie jusqu’à son errance entourée de six enfants, aux personnalités aussi merveilleuses (au sens étymologique : qui provoquent l’émerveillement) que le don de leur mère : il y a la jeune fille alors muette qui sait dompter les chiffres, celle qui fraye avec la mort, celle qui est un peu oiseau, celle qui est plus que lumière, le fils artiste dont le père voudrait tant modeler la force, et celle à venir, la petite solitaire, qui nous transmettra l’histoire.

A travers l’histoire familiale et les étranges transmissions de mère en filles qui la rythment se déroule lentement un conte à la langue gourmande, qui distraie autant qu’il enchante : on y trouve pêle mêle des paysages arides, des faiseuses d’anges, des ogres, des combats de coqs, des révolutionnaires, une mariée fânée, des robes magiques, des oliviers, des fantômes bienveillants, tout cela cousu à même un style qui emprunte autant au conte qu’au roman populaire.

Une très agréable lecture !

Aucun commentaire, ajoutez le votre !

Hébergement : Optilian  -  Réalisation : Bwoup.com - Morgan Thomas - Graphiste Illustrateur Morgan Thomas
Mentions légales - Tous droits résérvés Julie Proust Tanguy - De Litteris - 2011-2018