De Litteris

25-11-2012

Le Hobbit – Audiolivre

JRR Tolkien, lu par Dominique Pinon - Traduit par Daniel Lauzon - Editions Audiolib

Les aventures de Bilbo Baggins et l’univers de Tolkien en général me bercent depuis l’enfance. Etranges noms et héros portés par la voix de mon frère, pays improbables à habiter dans mes rêves, créatures aux formes d’aventures à relire au fil des ans ou à animer lors de parties débridées de jeu de rôle.

C’est sans doute parce que j’associe Tolkien à une forme d’oralité, celle d’une histoire partagée de vive voix par un lecteur-initiateur ou par un maître du jeu malicieux, que l’idée d’écouter cette nouvelle traduction, plutôt que de la lire, ne m’a pas paru si saugrenue. Le texte, lu dans son entièreté, révèlerait-il des failles que je n’avais pas, jusque-là perçues ? Saurais-je à nouveau me laisser charmer pendant une dizaine d’heures ?

Passés les premiers étonnements des changements de patronymes et tournures de phrases devenues si familières avec le temps, le texte laisse apparaître, dans toute sa force, sa structure de conte initiatique, son rythme soutenu, son humour, surtout, auquel répond, s’amplifiant au fil des pages, le grave caractère mythique de la quête dans laquelle se sont engagés nos aventuriers.

Dominique Pinon excelle dans ces changements de registres, tour à tour Gollum sifflant & hobbit débonnaire, narrateur-passeur du poids des légendes comme de la malice des ruses, des soupirs désespérés de destinées qui piétinent comme des révélations inespérées propres à les relancer. Avec lui, on traverse à plaisir la belle carte, depuis les trous riants des hobbits jusqu’à la terrible Montagne Solitaire, embrassant dans une même écoute ravie les différentes cultures que Tolkien égrène au fil du voyage.

Emporté par le plaisir de ce très bon lecteur à mettre en bouche ce classique de la fantasy, on se prend à guetter ses passages préférés, comme un enfant qui ré-écoute, inlassable, l’histoire tant aimée.

Pari réussi, que cette lecture par le meilleur interprète de Puck qu’il m’ait été donné de voir sur scène, contenue dans un élégant coffret reproduisant l’une des mythiques cartes de Tolkien – de celles sur lesquelles on rêve, à la clarté des lampes…

Un beau cadeau à offrir, à Noël, à des amoureux de Tolkien comme à des enfants que l’on voudrait initier à la fantasy.

En voici un extrait :

Vous pouvez écouter davantage d’extraits sur le site d’Audiolib.

Reçu en service de presse.

Aucun commentaire, ajoutez le votre !

Hébergement : Optilian  -  Réalisation : Bwoup.com - Morgan Thomas - Graphiste Illustrateur Morgan Thomas
Mentions légales - Tous droits résérvés Julie Proust Tanguy - De Litteris - 2011-2018